Théâtre forum et création de savoirs : une recherche participative sur l’eau agricole France/Maroc (THESAMAN)

Barrage Lalla Takerkoust, Maroc, photo libre de droits, Chloé Pellegrini

L’eau agricole joue un rôle majeur pour les mutations actuelles des sociétés méditerranéennes en contexte de changement climatique. La manière dont les différentes parties prenantes (chercheurs compris) échangent leurs savoirs et leurs positions sur cette question a un impact sur les stratégies mises en œuvre tant dans le milieu de la recherche et de l’université, que dans celui des planificateurs, des agriculteurs etc.

THESAMAN est un projet de recherche participative qui interroge un outil spécifique d’échanges de savoirs et de prise de décision : le théâtre forum. Il examine si ce dernier peut ou non favoriser (i) une meilleure équité entre porteurs de savoirs ; (ii) une reconnaissance de l’existence de différents systèmes de pensée valides (pluralisme épistémologique) ; (iii) l’amorce de prises de décision communes viables.

C’est un projet pluridisciplinaire et comparatif entre la France et le Maroc, deux pays où l’histoire de l’eau agricole est à la fois singulière et reliée. La recherche réunis cinq laboratoires (LPED, CNE, CIPE/LEST, IREMAM, ENA), deux master et une école d’agriculture (AMU, EJCAM, ENA), deux associations (Maison régionale de l’eau, IFKER), et deux compagnies de théâtre forum (Théâtre de l’opprimé de Casablanca, CotéAct). Le processus de recherche filmé est relayé par les services de culture scientifique et technique de l’IRD.

Coordinatrice du projet : Sophie Lewandowski – LPED – sophie.lewandowski[at]ird.fr

Carnet de recherche : thesaman.hypotheses.org


Consulter : Sécheresse, recherche et théâtre forum-CNV (communication non violente) – Projet THESAMAN (Vidéo 1 : Maroc, Zerhoun et vidéo 2 : Lubéron, France).



Citer ce billet
Institut SoMuM (2021, 18 mai). Théâtre forum et création de savoirs : une recherche participative sur l’eau agricole France/Maroc (THESAMAN). Sociétés en Mutation en Méditerranée. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uggl

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search