Séminaire Maghreb Amazigh (séance 5) – Nouveaux médias, transnationalisme et création : la recherche sur les sites web amazighs (24 mars 2022)

Web amazigh
Web amazigh

L’expansion vertigineuse d’Internet ces dernières années a renouvelé et développé les discours portant sur les identités. De nouvelles possibilités de communications, de prises de contacts et d’échanges s’offrent aux individus et aux minorités actifs au-delà des frontières nationales. Les populations amazighes tant sur leurs territoires d’origine que dans la diaspora sont influencées par les effets de cette expansion et par les rapports entre localisation et globalisation qui ont accompagné l’accueil d’Internet.

D’une part, on assiste à l’intensification des contacts que ce soit entre les communautés amazighes du Nord de l’Afrique et entre la diaspora et les « pays d’origine », ou encore entre les immigrés eux-mêmes, renforçant ainsi des formes de transnationalisme provoquées par la déterritorialisation des nouveaux médias.

D’autre part, sur les sites internet les spécificités nationales et locales sont mises en avant par la création et la diffusion de discours d’identification qui, dans le cas amazigh, mettent en exergue la variation linguistique locale et les informations d’une région ou d’un groupe diasporique déterminés. Ces deux processus ne sont pas isolés sur le Net puisque les internautes participent aux discours et actions de leurs communautés locales et transnationales hors-ligne.

Un point qui est remis en question dans les études est le lien entre la production artistique et le discours politique amazighs sur le terrain et sur Internet. Certains auteurs ont noté un passage de l’action culturelle amazighe, typique des années 1960-1990, à celle orientée plus politiquement et parlent d’une transition historique et d’un passage générationnel. Que nous apprend l’analyse des sites web berbères ? Dans cette communication, nous allons examiner comment certains sites web contribuent aux discours identitaires amazighs / berbères, tant au niveau local que transrégional, à travers la mise en valeur artistique et culturelle. Nous nous attacherons à identifier les réactions de ces sites sur les protestations des années 2010-2011 (appelés « printemps arabe » par la presse internationale) en Tunisie, en Libye et au Mali, en les intégrant à un cadre de dynamiques identitaires et artistiques.

Intervenante
Daniela Merolla, Professeur des universités, Littérature et art berbères, Institut des Langues et Civilisations Orientales (INALCO), Paris

Discutante
Sophie Gebeil, Maîtresse de conférences, Histoire contemporaine, Institut national supérieur du Professorat et de l’Éducation (INSPÉ)

Date et horaires
Jeudi 24 mars de 10h à 12h

Lieu
Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme – Salle A 219

En visioconférence
https://univ-amu-fr.zoom.us/j/83666569893?pwd=OTF3WTRnV2NMeVdIUDNwNlBhNEpWUT09
ID de réunion : 836 6656 9893
Code secret : 681928


Consulter :


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search