L’Institut SoMuM et les laboratoires PRISM et IREMAM lancent un groupe de travail sur le lien Arts-Sciences

© Pixabay

L’Institut Sociétés en Mutation (SoMuM) et les laboratoire Perception, Représentations, Image, Son, Musique (PRISM) et l’Institut de Recherches et d’Études sur les Mondes arabes et musulmans (IREMAM) développent un nouveau groupe de travail interdisciplinaire autour des formes de la recherche – création en Sciences humaines et sociales. Ce groupe propose de développer un programme de recherche empirique et épistémologique pour favoriser les pratiques de création et de recherche universitaires stimulant la production de connaissances à la frontière entre Sciences sociales et Arts.

Ce projet propose d’explorer de manière plus systématique les rencontres entre chercheurs et artistes pour éprouver, analyser et documenter davantage les articulations qu’elles offrent. L’enjeu n’est pas de jouer sur la complémentarité des démarches, ni sur leur hybridation, mais plutôt sur les écarts, sur les déplacements et sur les perturbations créatives qu’elles engendrent. Comment l’analyse scientifique peut-elle s’articuler avec une esthétique et inversement comment une pratique artistique permet d’élaborer de nouveaux rapports au savoir ?

Les expériences conduites dans le périmètre de l’Institut et de ses partenaires, au cours des dix dernières années, montrent que ces expérimentations au croisement de l’art et des Sciences humaines apportent des retours réflexifs très stimulants sur nos pratiques de recherche et de création. Au-delà de cette dimension épistémologique, elles ont également démontré leur potentiel pour faire surgir de nouvelles pistes et de nouvelles pratiques de recherche.

Enfin, à côté des formes habituelles de communication, de diffusion et de valorisation de la recherche, ces rencontres ouvrent sur d’autres formes d’engagement avec la société. Si ces formes d’intervention s’inscrivent davantage dans la production d’expériences, amenant les récepteurs à remettre en jeu leur rapport au monde, et moins dans des logiques d’informations, elles semblent beaucoup plus efficaces pour sensibiliser et intéresser le grand public aux questionnements de la recherche.

Contact
Pascal Cesaro – pascal.cesaro[at]univ-amu.fr
Cédric Parizot – cedric.parizot[at]univ-amu.fr


Consulter : Un nouveau partenaire de SoMuM : le laboratoire PRISM intègre l’Institut.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search