Colloque – La création « en exil » : art, justice et migrations (4-5 avril 2024)

The Red Passports series, Mohsin Taasha, 2023, Acrilic and gauche on original passport paper, © Photo Mohsin Taasha

Ce colloque est soutenu par l’Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée (SoMuM), dans le cadre de l’Appel à projets 2024 de SoMuM – Soutien aux manifestations scientifiques.

Présentation

Quelles sont les espaces et conditions de la création artistique en exil ? Comment concevoir l’artivisme par rapport aux migrations ? Comment l’art peut-il « faire preuve » d’injustices et de violences ? Quelles injonctions se cachent derrière la figure de l’« artiste en exil » ? En interrogeant de manière critique le rapport entre art, justice et migrations, ce colloque propose une réflexion pluridisciplinaire autour de trois thèmes : tout d’abord, le rôle des structures culturelles dans l’accueil des artistes en danger, pendant et après les urgences qui les poussent à partir. Ensuite, les mobilisations et les résistances par l’art, qui pose la question du lien entre esthétique et politique. Enfin, la manière dont de nouveaux processus créatifs peuvent témoigner des formes d’injustice.

Programme

Lieu

Mucem, fort Saint-Jean – MucemLab (Entrée Vieux Port), Marseille

Public

Ouvert à toutes et à tous



Citer ce billet
Institut SoMuM (2024, 19 mars). Colloque – La création « en exil » : art, justice et migrations (4-5 avril 2024). Sociétés en Mutation en Méditerranée. Consulté le 21 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w1li

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search