Séminaire doctoral – L’anthropologie de la Méditerranée : objets de recherche, débats et perspectives (20, 21, 22 novembre 2023)

DR

Ce séminaire doctoral présentera la manière dont la discipline de l’anthropologie traite des études méditerranéennes, avec trois séances coordonnées par Giulia Fabbiano et Lisa Anteby-Yemini, comprenant des interventions des membres de l’IDEMEC (Institut d’Ethnologie Européenne et Méditerranéenne Comparative).

L’anthropologie s’est intéressée depuis longtemps aux sociétés méditerranéennes, caractérisées par une diversité de peuples, de religions et de langues, et en a fait un objet de recherche mettant l’accent sur leurs traits culturels communs. Aujourd’hui, l’unité de cette aire culturelle est questionnée, d’autant plus que les mobilités appellent à une approche plus transnationale. Pour en débattre, la Méditerranée sera présentée comme un espace de circulations, un lieu de confrontation mais aussi de coexistence entre les trois monothéismes, une aire de production ainsi que de mise à l’épreuve de notions spécifiques (telles « la diaspora »), et une région de patrimonialisation de la culture matérielle et immatérielle. Les interventions abordent quatre thèmes : Migrations, Religions, Musiques et Patrimoines en s’appuyant sur des travaux de terrain spécifiques (phénomènes diasporiques et retours au pays natal, sanctuaires partagés, musiques sacrées, pratiques patrimoniales, jeu de pétanque) à partir desquels seront présentés les cadres théoriques de l’anthropologie et les méthodes de l’ethnographie.

Coordinatrices : Giulia Fabbiano (AMU, CNRS, IDEMEC,) et Lisa Anteby-Yemini (AMU, CNRS, IDEMEC)

Ce séminaire est organisé dans le cadre du programme doctoral « Études méditerranéennes » de l’Institut Sociétés en Mutations en Méditerranée (SoMuM). Chaque séminaire a pour objectif de fournir une synthèse théorique et méthodologique de chaque discipline dans le domaine des études méditerranéennes : état des savoirs et perspectives.

Séance 1. Introduction : la Méditerranée connectée

Lundi 20 novembre 2023, 10h-13h
(salle Duby, MMSH, Aix-en-Provence)
Visio :
https://univ-amu-fr.zoom.us/j/83784442844?pwd=aWZYaS9DMVRIbVBnUzdRQkRJTSthZz09
ID de réunion: 837 8444 2844
Code secret: 276890

Une séance introductive (1h30) avec Dionigi Albera (CNRS, émérite) présentera les grandes lignes de la discipline anthropologique puis les thématiques et débats liées aux études méditerranéennes (modèles épistémologiques et enjeux anthropologiques sur la pertinence d’une telle aire culturelle). Giulia Fabbiano (IDEMEC, AMU) et Lisa Anteby-Yemini (CNRS, IDEMEC, AMU) se focaliseront ensuite (1h30) sur les migrations, la notion de diaspora, les mouvements de retours et le transnationalisme en Méditerranée.

Dionigi Albera : « Objets et débats de l’anthropologie méditerranéenne »

Cette intervention présentera les grandes lignes de la discipline anthropologique puis les thématiques et débats liées aux études méditerranéennes (modèles épistémologiques et enjeux anthropologiques de la pertinence d’une telle aire culturelle).

Lisa Anteby et Giulia Fabbiano : « Migrations, diasporas et retours »

La Méditerranée est souvent pensée comme le berceau des diasporas classiques (grecque, juive). Après un rappel historique de la notion de « diaspora », nous examinerons différentes formes circulatoires récentes ainsi que les processus de dé-diasporisation et de re-diasporisation en jeu. Au cœur de ces pratiques migratoires et des imaginaires méditerranéens, le revenir évoque les rapports ambivalents que les hommes et les femmes entretiennent à leur(s) « chez-soi ». Articulées aux déplacements initiaux, les formes de retour en Méditerranée permettent ainsi de penser les circulations et les diasporas, leurs représentations ainsi que les politiques les encadrant, moins comme des situations univoques de rupture (ici vs. là-bas) que comme des expériences plurielles, non-linéaires et diachroniques. Nous illustrerons l’exposé avec des recherches de terrain menées en Algérie, en France et en Israël.

Séance 2. Le sacré : lieux de dévotion et musiques

Mardi 21 novembre 2023, 14h-17h
(salle Duby, MMSH, Aix-en-Provence)
Visio :
https://univ-amu-fr.zoom.us/j/83784442844?pwd=aWZYaS9DMVRIbVBnUzdRQkRJTSthZz09
ID de réunion: 837 8444 2844
Code secret: 276890

Une seconde séance sera consacrée aux phénomènes religieux, avec des interventions de Manoël Pénicaud (CNRS, IDEMEC, AMU) sur les sanctuaires partagés et de Séverine Gabry-Thienpont (CNRS, IDEMEC, AMU) sur les musiques sacrées (musiques liturgiques coptes en Égypte) en abordant les méthodes de l’anthropologie du religieux et de l’ethnomusicologie.

Manoël Pénicaud : « Anthropologie des sanctuaires partagés »

Cette intervention permettra de saisir la complexité du fait religieux par le prisme de l’étude des « sanctuaires partagés », c’est à dire fréquentés par des fidèles de religions différentes. Ce phénomène peu connu se démarque de la normativité religieuse instituée et relève souvent de l’hétérodoxie religieuse. Moins que sur les dogmes, le regard portera particulièrement sur les pratiques et le religieux vécu « par le bas ». L’approche comparative fera émerger des situations de convergence ou de divergence entre différentes traditions religieuses, du Maghreb au Moyen-Orient, en passant par les Balkans. Basée sur des enquêtes en cours, cet exposé sera construit à partir d’éléments visuels (iconographies, films, photographies…).

Séverine Gabry-Thienpont : « Ethnomusicologie en Méditerranée : terrains, archives, histoire »

L’ethnomusicologie, ou anthropologie de la musique, est une discipline des sciences humaines et sociales consacrée aux rapports entre musique et société. Comme l’ethnologie, la pratique de l’ethnomusicologie suppose un ancrage profondément empirique, avec comme particularité de mêler étroitement observations de terrain, techniques et méthodes relatives au monde du sonore. À partir d’archives musicales du bassin méditerranéen, cette intervention présentera la discipline et son histoire, de même que son apport à d’autres approches anthropologiques. Une attention particulière portera sur ses liens avec l’anthropologie du religieux, qui occupe les ethnomusicologues depuis les débuts de la discipline.

Séance 3. Patrimoines, héritages, mobilités

Mercredi 22 novembre 2023, 9h30-12h30
(salle Duby, MMSH, Aix-en-Provence)
Visio :
https://univ-amu-fr.zoom.us/j/83784442844?pwd=aWZYaS9DMVRIbVBnUzdRQkRJTSthZz09
ID de réunion: 837 8444 2844
Code secret: 276890

Une dernière séance présentera les pratiques liées à la notion de patrimoine méditerranéen (en développant les méthodes et théories sur le patrimoine immatériel, la muséologie, le transnationalisme et la diffusion culturelle), que ce soit en Méditerranée, avec une intervention de Cyril Isnart (CNRS, IDEMEC, AMU) sur les usages patrimoniaux, ou parmi des communautés vivant en diaspora, avec un exposé de Valérie Feschet (IDEMEC, AMU) sur la pétanque aux États-Unis. Ici la recherche participative avec des acteurs locaux (individus, musées ou associations) et le rôle de l’esthétisation (littérature, photographie, cinéma, peinture) dans la reconstruction touristique et diasporique de la “Provence” sera mise en avant.

Cyril Isnart : « L’invention du patrimoine méditerranéen »

Région de circulation, de conflits et de coexistence, la Méditerranée abrite une diversité culturelle et des spécificités historiques, religieuses et/ou ethniques précocement instrumentalisées par les acteurs du tourisme et les institutions de gouvernement, bien avant l’époque coloniale. C’est d’abord par le regard des scientifiques et des militaires que la Méditerranée s’est unifiée, dans sa diversité, avant de devenir un modèle international des politiques de protection, de sauvegarde et de valorisation des vestiges du passé. Les usages du patrimoine de la Méditerranée, et en Méditerranée, offrent ainsi un point de vue unique pour analyser la manière dont certains imaginaires et certaines idéologies sont renforcés et pour s’interroger sur les origines méditerranéennes de la notion de patrimoine et des pratiques patrimoniales elles-mêmes.

Valérie Feschet : « “Faire Méditerranée ailleurs”. L’histoire de la pétanque à New York au prisme des boulodromes »

La pétanque permet de questionner la notion de Méditerranée comme entité géographique. À l’appui d’un terrain ethnographique conduit en Méditerranée septentrionale et aux États-Unis depuis les années 2010, les éléments d’enquête interrogent le rôle de l’esthétisation (littérature, photographie, cinéma, peinture) dans les processus de connexion et de reconstruction d’un ailleurs. Quelles représentations motivent les urbanistes contemporains qui valident au cœur de la ville la création de boulodromes où se rejouent en filigrane une “Provence” et une Méditerranée subjective ? Ces terrains de jeu multiformes sont des espaces reconstruits au gré des contacts entre histoire, lieux et individus, au fil des migrations souhaités ou subies, des voyages, des mobilités multiples qui croisent et dépassent l’espace méditerranéen. Les phénomènes diasporiques, touristiques, l’esthétisation et l’idéalisation d’une identité fantasmée, sont ici les moteurs de la diffusion d’un jeu traditionnel qui questionne la notion de connectivité.

Séance conclusive

Mercredi 22 novembre 2023, 14h-15h
(salle Duby, MMSH, Aix-en-Provence)
Visio :
https://univ-amu-fr.zoom.us/j/83784442844?pwd=aWZYaS9DMVRIbVBnUzdRQkRJTSthZz09
ID de réunion: 837 8444 2844
Code secret: 276890

Une séance conclusive sera consacrée à un temps d’échanges avec les étudiants.

***

Dates
20 novembre 2023 (10h-13h), 21 novembre 2023 (14h-17h), 22 novembre 2023 (9h30-12h30 et 14h-15h)

Lieu
Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH), salle Duby
Une participation par visioconférence est possible :
https://univ-amu-fr.zoom.us/j/83784442844?pwd=aWZYaS9DMVRIbVBnUzdRQkRJTSthZz09
ID de réunion: 837 8444 2844
Code secret: 276890

Volume horaire
Ce séminaire est valorisé à hauteur de 10h, dans le cadre du programme doctoral « Études méditerranéennes » de l’Institut SoMuM

Public prioritaire
ED 354 – 355 – 67, doctorants d’Aix-Marseille Université (AMU)

Inscription sur ADUM
Date limite : 15 novembre 2023



Citer ce billet
Institut SoMuM (2023, 19 octobre). Séminaire doctoral – L’anthropologie de la Méditerranée : objets de recherche, débats et perspectives (20, 21, 22 novembre 2023). Sociétés en Mutation en Méditerranée. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugki

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search