Les portraits de SoMuM – Elena Ntarvis Tampar, masterante en Sciences politiques

Carte du monde représenté en plan de métromonde_metro
© Chris Gray 2003, Pinterest

Je m’appelle Elena Ntarvis Tampar, je viens d’Athènes. Je suis étudiante en master d’Études géopolitique, géostratégique, de Sécurité et de Défense à l’Université nationale et capodistrienne d’Athènes. Depuis février 2023, je suis stagiaire à l’Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée (SoMuM) à Aix-en-Provence dans le cadre du programme Erasmus+.

Portrait Elena Ntarvis Tampar
Elena Ntarvis Tampar, masterante en Sciences politiques, © Auri Kostama-Goerger

J’ai toujours voulu comprendre la complexité des structures sociales et leur impact sur les individus, c’est la raison pour laquelle je me suis orientée vers des études en Sciences politiques.

Après le lycée, mon vif intérêt pour les relations internationales m’a amenée à faire des études dans cette filière. J’ai obtenu ma licence en Études européennes et internationales à l’Université du Pirée à Athènes en 2019. Pour approfondir mes connaissances en relations internationales, j’ai réalisé un premier stage professionnalisant au sein de l’Ambassade de Grèce à Helsinki, en Finlande, pendant trois mois en 2019, et un second stage au Ministère Grec des Affaires Étrangères, en 2022 pendant huit mois.

Une de mes missions à l’Ambassade grecque était d’effectuer une veille des médias et des réseaux sociaux afin d’alimenter des rapports traitant des questions d’intérêt grec : les politiques (y compris les questions relatives à l’Union Européenne), les relations économiques bilatérales, les questions culturelles, ainsi que les questions liées à la migration et à l’immigration. Mes tâches consistaient ainsi à préparer des rapports de projets sur les questions politiques et sociales, discutées dans les médias finlandais et au Parlement. Découvrir les processus de construction et d’organisation de l’agenda politique des différents pays, comprendre la manière dont la politique étrangère et extérieure d’un pays paramètre son développement et sa prospérité, font partie de mes sujets de prédilection.

Intéressée par l’approche multidisciplinaire de la Méditerranée, j’ai intégré un master en Études méditerranéennes à l’Université du Péloponnèse en 2021. Le programme traitait un large éventail de questions actuelles, mais interdépendantes, telles que les conflits, la sécurité et le nationalisme, la démocratisation, la société civile et le printemps arabe, la culture, la sécurité énergétique et les défis environnementaux. Je suis actuellement en master d’Études géopolitique, géostratégique, de sécurité et de défense à l’Université nationale et capodistrienne d’Athènes.

J’ai eu l’opportunité de publier plusieurs travaux de recherche au sein de “Turkish and Eurasian Studies Laboratory” de l’Université du Pirée et “Centre for Mediterranean, Middle East and Islamic Studies” de l’Université du Péloponnèse. Ces articles se proposent de porter un éclairage sur les différentes dynamiques sociales et culturelles qui animent les pays du Moyen-Orient.

Dans le cadre de mon stage à l’Institut SoMuM, je suis impliquée dans le développement du programme doctoral « Études Méditerranéennes » proposé par l’Institut : ce programme vise à approfondir la connaissance des études méditerranéennes dans différentes disciplines en Sciences humaines et sociales. J’y effectue, entre autres, un benchmarking des formations existantes en Études méditerranéennes à l’échelle européenne.

Je travaille aussi sur le projet Erasmus+ “Service Learning – Intersectoral Collaboration Practices” auquel SoMuM contribue, avec deux autres instances d’Aix-Marseille Université (Open Lab CIVIS et Programme Engagement Étudiant).

Ce stage est à ce titre très enrichissant, en ce sens qu’il me permet d’avancer dans mon parcours, tant professionnel qu’académique. En outre, cette immersion dans un pays et une autre culture du pourtour méditerranéen me semble instructive et essentielle dans l’ère des grandes mutations historiques et sociales que nous vivons aujourd’hui.

Bibliographie

Elena Ntarvis Tampar, “The Iranian Syrian relations and the regional balance in the Middle East 1979-2019”, University of Peloponnese, 2021.

Elena Ntarvis Tampar, “The different dimensions of cyber borders in the Middle East”, Centre for Mediterranean Middle East and Islamic Studies, 2021.

Elena Ntarvis Tampar, “Book Review : Thomas Hegghammer, The Caravan : Abdallah Azzam and Rise of global jihad”, 2021.

Elena Ntarvis Tampar, “Iran and the Arab Spring”, Centre for Mediterranean Middle East and Islamic Studies, 2021.

Elena Ntarvis Tampar, “The current situation in Iraq”, Centre for Mediterranean Middle East and Islamic Studies, 2020.

Elena Ntarvis Tampar, “Iranian-Turkish relations, competition and understanding in Syria”, Greek Press, Parapolitika, 2019.

Elena Ntarvis Tampar, “Chronika of Turkey”, Turkish and Eurasian Studies Laboratory, 2018.



Citer ce billet
Elena Ntarvis Tampar (2023, 6 avril). Les portraits de SoMuM – Elena Ntarvis Tampar, masterante en Sciences politiques. Sociétés en Mutation en Méditerranée. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugk2

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search