À propos de la revue Mutations en Méditerranée (MeM)

© Pixabay

Ces informations sont désormais disponibles et mises à jour sur le site de la revue : https://www.revue-mem.com/7

Projet éditorial

Mutations en Méditerranée (MeM) est une revue scientifique pluridisciplinaire en Sciences humaines et sociales, en cours de création, portée par l’Institut d’Aix-Marseille Université Sociétés en Mutation en Méditerranée (SoMuM), en collaboration avec l’ED 355 (École doctorale Espace Culture Sociétés), l’ED 354 (École doctorale Langues, Lettres et Art), l’ED 67 (École doctorale Sciences juridiques et politiques), et à l’appui de douze unités de recherche, CGGG, CNE, DICE, IDEMEC, IMAF, IREMAM, LEST, LPED, MESOPOLHIS, PRISM, TDMAM, TELEMMe.

Mutations en Méditerranée considère l’espace méditerranéen et ses interconnexions, comme un terrain fécond d’expérimentation et de problématisation afin d’étudier les divers processus (politiques, économiques, démographiques, juridiques, sociaux, culturels) dans leur contexte historicisé, à l’œuvre au moment de changements émergents, de “turning point”, de crises ou de périodes plus longues de transition.

Plutôt que de chercher à poser une définition théorique commune de l’espace méditerranéen, il s’agit de favoriser une variété de travaux au plus près des sources et des acteurs de terrain. La revue encourage les approches comparées, la réflexivité sur les concepts et les démarches d’enquête ainsi que l’usage de méthodes mixtes et de nouveaux outils.

Le comité de rédaction de Mutations en Méditerranée est composé de doctorantes et de doctorants issus de différentes disciplines en Sciences humaines et sociales. La revue s’appuie sur un comité scientifique de chercheurs et enseignants-chercheurs, membres des unités de recherche de l’Institut SoMuM.

Mutations en Méditerranée est un espace de publication privilégiant les contributions de jeunes chercheurs à l’échelle nationale et internationale.

Objectifs pédagogiques

Les objectifs pédagogiques de la revue sont :

  • d’impliquer les doctorants à chaque étape de la chaîne éditoriale d’un numéro de revue :
    – définir/valider la thématique, en lien avec le Comité scientifique ;
    – rédiger/valider l’appel à contribution, en lien avec le Comité scientifique ;
    – effectuer le suivi d’évaluation, en lien avec les experts scientifiques et les auteurs, jusqu’à la version finale de l’article ;
    – mettre aux normes les articles pour une diffusion numérique sur le site de la revue avec le logiciel d’édition Lodel.
  • de familiariser ces jeunes chercheurs à l’écriture et à l’évaluation des articles ;
  • de leur faire connaître le fonctionnement concret d’une revue numérique et les enjeux de la publication scientifique dans un contexte de Science ouverte.

Politiques de publication

Mutations en Méditerranée est une revue exclusivement numérique, hébergée par Edinum, dès diffusion du premier numéro. Elle publie annuellement, en accès ouvert et en texte intégral immédiat (Open Access), sous la licence CC-BY 4.0 International.

Consulter : Pourquoi la revue Mutations en Méditerranée (MeM) a choisi d’être sous la licence Creative Commons CC-BY ?

Les langues de publication acceptées sont le français et l’anglais.

Les articles sont évalués par deux experts scientifiques, des chercheurs confirmés, spécialistes du champ, de l’objet ou de la question traitée, et en double aveugle.

Aucun frais de soumission et de publication ne sont demandés aux auteurs.

*****

Traduction en anglais


Consulter :



Citer ce billet
Institut SoMuM (2022, 19 avril). À propos de la revue Mutations en Méditerranée (MeM). Sociétés en Mutation en Méditerranée. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugip

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search