Lab’ Citoyenneté Villa Air-Bel

Villa Air Bel, photo FD2D
Villa Air Bel, photo FD2D

L’Institut Sociétés en Mutations en Méditerranée (SoMuM) œuvre pour le lancement d’un deuxième Lab’Citoyenneté, en partenariat avec l’association Villa Air-Bel et son vaste réseau de partenaires d’acteurs associatifs et socio-économiques du territoire ainsi que les collectivités publiques. Ce nouveau Lab’ Villa Air-Bel débutera ses activités fin 2021.

Il s’agit de contribuer au projet de création d’un tiers-lieu culturel et économique visant la réhabilitation de la Villa Air-Bel, connue pour avoir accueilli en 1941 des intellectuels européens fuyant l’Allemagne, située dans une cité résidentielle de la périphérie de Marseille. Le territoire de Marseille abrite en effet un lieu de mémoire exceptionnel à la fois par son inscription dans un épisode historique majeur du XXe siècle (la Seconde Guerre mondiale associée à la persécution des Juifs d’Europe et des antifascistes) et par sa dimension internationale. Le réseau de sauvetage mis en place par l’Américain Varian Fry a permis l’évacuation d’hommes et de femmes de toute nationalité.

Il est essentiel de valoriser ce lieu et d’associer les habitants à ce projet d’ampleur régionale et nationale. L’Institut SoMuM apporte au projet le socle et la légitimité scientifique, ses ressources cognitives et humaines en termes de recherche et de connaissances pluridisciplinaires mais aussi en termes d’animation et de diffusion de la culture scientifique. La motivation de l’institut aussi est de faire partager et reconnaître son expertise en Sciences humaines et sociales au-delà de la sphère du monde académique, et développer l’accès à de nouvelles sources, de nouveaux terrains et le développement de nouvelles problématiques de recherche et méthodologies.

Les activités du Lab’Citoyenneté Villa Air-Bel se conjuguent sur trois axes : Citoyen, Culturel et Mémoriel. Cela implique la participation des étudiants et doctorants aux travaux de réflexion menés avec les collectivités, associations, bailleurs parties prenantes du projet de renouvellement urbain, ainsi qu’à la réalisation d’une enquête sur les représentations des habitants de leur cité en transformation : il s’agira notamment d’animer des tables-rondes avec des représentants associatifs et habitants d’Air Bel pour définir leurs attentes vis-à-vis du tiers-lieu.

Un autre volet propose la participation des étudiants à la création d’un musée en plein air et à la conception d’une muséographie 3D : il s’agira de faire un état de l’art sur l’histoire de la Villa Air-Bel, et avec le recours des entreprises proposant des solutions numériques innovantes (reconstitution 3D, réalité virtuelle), préparer la muséographie pour le futur site-mémoriel.

Enfin, un dernier volet d’activité concerne la contribution des étudiants à la mise en place d’actions pédagogiques auprès des établissements scolaires locaux et des structures socio-éducatives, ainsi qu’à l’organisation d’un colloque international, sur l’histoire de la Villa Air-Bel et la résistance par l’art.

Pour plus d’informations : Auri Kostama-Goerger, chargée de mission Intersectorialité,
auri-maria.kostama-goerger[at]univ-amu.fr


Consulter :


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 03/05/2022

    […] centre social Air Bel est l’un des partenaires du projet Lab’Citoyenneté Villa Air-Bel qui propose une journée Villa Air-Bel en fête samedi 7 mai 2022 à Air Bel (Marseille […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search