Les outils de conception de médiation culturelle et leur application à la cité Air Bel, dans le cadre du Lab’Citoyenneté Villa Air-Bel

Stand de la Fête du livre, ©Pauline Casabianca
Stand de la Fête du livre, ©Pauline Casabianca

Je suis Mathilde Garcia, étudiante en deuxième année de Master à Aix-Marseille Université, en Histoire, civilisations, patrimoine, parcours monde moderne et contemporain. Je suis stagiaire à l’Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée (SoMuM), en partenariat avec l’association Villa Air-Bel, dans le cadre du Lab’Citoyenneté Villa Air-Bel. Mon stage a duré cinq mois, au cours desquels j’ai contribué aux diverses activités du projet : j’ai participé à l’organisation de la journée « Villa Air-Bel en fête » le 7 mai 2022, rencontré des partenaires locaux et associatifs et travaillé sur deux objets de médiation culturelle.

La rédaction de biographies d’artistes

illustration ©Pixabay
© Pixabay

J’ai écrit des biographies des artistes surréalistes hébergés à la Villa Air-Bel. La Villa Air-Bel est une bastide provençale qui a protégé des intellectuels et artistes menacés par le régime nazi durant la Seconde Guerre mondiale, dans l’attente de leurs visas vers les États-Unis. Cette mission de sauvetage était menée par le journaliste américain Varian Fry entre 1940 et 1941. La Villa est actuellement détruite, il ne reste que deux piliers de la trace historique de ce passé extraordinaire. La cité Air Bel abrite donc une riche histoire de Résistance et d’Art. Je vais vous partager mon travail et l’application des outils de médiation culturelle, ici des biographies et une balade urbaine, afin de transmettre l’histoire et la mémoire d’Air Bel.

La religieuse portugaise d'André Masson ©ADAGP,Paris,2005
La religieuse portugaise d’André Masson ©ADAGP, Paris, 2005

Durant mon stage, j’ai travaillé sur deux outils de médiation culturelle : des biographies d’artistes et une balade urbaine. Les biographies ont été créées afin de mettre en place, à terme, des podcasts hebdomadaires en partenariat avec la Radio Fréquence Mistral. J’ai utilisé des ressources numériques, documentaires et bibliographiques, avant de procéder à un tri des informations, pour rédiger la biographie des artistes sélectionnés. Elles sont tournées autour de la vie de l’artiste, ses créations artistiques et son passage par Marseille pour fuir le régime hostile, où l’artiste utilisa l’art pour résister, notamment avec la création du Jeu de Marseille.

L’élaboration d’une balade urbaine

J’ai participé à la création d’une balade urbaine avec Alice Baudy, doctorante en Sciences Politiques. Ce parcours muséal servira de préfiguration du futur tiers-lieu à Air Bel. Le but de la balade urbaine est de retracer l’histoire de la Villa Air-Bel à travers trois lieux emblématiques : l’Allée des Platanes (actuellement le complexe sportif d’Air Bel) qui a accueillie l’arrivée de Varian Fry, la Villa Castellane (l’actuel Centre Social) qui était la maison des propriétaires de la Villa, puis l’emplacement de l’ancienne bastide.

Comment créer une balade urbaine ? Tout d’abord, nous avons choisi un découpage géographique et thématique, autour des trois lieux cités, en fonction du passage historique de Varian Fry. Ensuite, nous avons établi un état de l’art de toutes les productions académiques sur le sujet, ainsi qu’un corpus de sources constitué des livres écrits à l’époque tels que Marseille Années 40 de Mary Jane Gold, et Livrer sur demande de Varian Fry. Puis, nous avons choisi les thèmes à aborder : le contexte géographique et politique de Marseille en 1940, puis la création du Comité de Secours de Varian Fry, avant de s’attarder sur la vie des artistes à la Villa Air-Bel, un quotidien mêlant attente et art.

Nous expliquons ensuite le destin de la Villa, avec sa destruction et la construction d’une maison de retraite sur les lieux. Ainsi, la balade est tournée autour de l’action de Varian Fry. Le format est de cinq à dix minutes d’explications par lieux, afin de pouvoir accrocher le public par des événements forts et des anecdotes. Plusieurs visuels ont été choisis pour illustrer nos propos, et pour proposer au public des images afin de se représenter les éléments évoqués durant la balade, par exemple des photos de la vie quotidienne à Air Bel, de la Villa…

Expérimentation et mise en pratique

Balade urbaine à Air Bel ©Pauline Casabianca
Balade urbaine à Air Bel, ©Pauline Casabianca

Nous avons expérimenté une première fois la balade urbaine, en petit comité, avec les membres de l’espace lecture A.C.E.L.E.M. d’Air Bel, afin d’obtenir des premiers retours. La balade urbaine fut ensuite présentée lors de la journée du 7 mai. Nous avons fait le parcours, entre les trois lieux, tout en donnant le rythme aux autres activités de la journée. Ainsi, l’histoire fut expliquée aux acteurs présents lors de l’événement, mais aussi aux étudiants de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse et surtout aux habitants de la cité d’Air Bel. En effet, le principal objectif de cette médiation est de pouvoir échanger avec les habitants autour de l’histoire de leur cité, leur partager nos connaissances acquises par le biais de la recherche, et écouter leurs témoignages en tant qu’habitants de ce lieu. Certains ont, par ailleurs, connu la Villa lorsqu’elle n’était pas encore détruite.

Lors de la Fête du livre organisée par A.C.E.L.E.M., le 22 juin 2022, nous avons à nouveau échangé avec les habitants et nous les avons questionnés sur leurs connaissances autour de l’histoire de leur cité. Ces échanges étaient riches d’apprentissage.

Une expérience riche et engageante

Mobiliser les outils de la médiation culturelle dans la cité Air Bel est une mission engagée pour soutenir l’histoire de ce lieu et la mémoire collective qu’il porte. Une histoire appelée « La Résistance avant la Résistance » (d’après la citation de Victor Serge), qu’il est important de redécouvrir dans le contexte actuel de renouvellement urbain de la cité. Le stage m’a permis de mettre à profit la méthode historique étudiée dans le cadre de mon cursus universitaire pour donner accès à l’histoire de la Villa Air-Bel, notamment aux habitants de la cité à qui cette histoire appartient aussi, et d’être partie prenante dans le cadre des activités engagées sur le territoire de la ville de Marseille.

Voir aussi HAL – SoMuM : hal-03766109


Consulter les billets rédigés par Mathilde Garcia :



Citer ce billet
Mathilde Garcia (2022, 30 août). Les outils de conception de médiation culturelle et leur application à la cité Air Bel, dans le cadre du Lab’Citoyenneté Villa Air-Bel. Sociétés en Mutation en Méditerranée. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ugj9

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search